Emmanuel Astier    Naturopathe – Hypnothérapeute – Formateur

Confiance en Soi et Psychologie Positive

 

Avoir confiance en soi c’est avant tout se connaître, c’est croire en son potentiel et en ses capacités:

D’après la psychologie ….quatre étapes sont nécessaires pour développer la confiance en soi. 1) La sécurité intérieure,
2) L’affirmation de ses besoins,
3) L’acquisition de compétences
4) La reconnaissance par les autres.

Le travail de confiance en soi est un travail d’introspection.

 » Connais toi toi même…. et tu connaitras l’Univers et les Dieux » nous dit Socrate (après l’avoir « chipé » à l’Oracle de Delphes…. de nos jours… il dirait … Développes ta confiance en Soi et tu seras sans limites…!

La confiance en soi se développe et n’a de cesse d’évoluer au cours de la vie d’un individu.

Chacun d’entre nous connaît un jour dans sa vie un manque de confiance en soi. Le manque de confiance en soi s’exprime au travers d’une multiplicité de sentiments : timidité, manque d’assurance., stress, peurs, angoisses, etc…

Lorsque ce sentiment se fait trop présent, il est utile d’entamer un travail thérapeutique.

            

La psychologie positive fondée en 1998 par Martin Seligman, permet de développer les moyens et les conditions qui mènent au fonctionnement optimal d’une personne, d’un groupe ou d’une organisation.

Elle s’intéresse au bien-être et à la santé en général.

Qu’est-ce que la psychologie positive ?

La psychologie positive s’intéresse à la façon dont les gens sont heureux, optimistes et ressentent un bien-être général dans tous les domaines de leur vie. Plutôt que de s’intéresser à ce qui ne va pas  elle cherche à favoriser tout ce qui permet l’épanouissement personnel :

  • Elle s’intéresse aux causes et à la manière dont certains animaux et certaines personnes peuvent surmonter les difficultés de la vie. Cette vision positive existe en chacun de nous et se cultive avec la psychologie positive.
  • Son objectif est de favoriser l’épanouissement et l’accomplissement de soi, que ce soit au niveau d’un individu, du groupe ou de la société.
  • La psychologie positive est souvent confondue avec la « pensée positive » qui repose sur des ouvrages populaires, sans crédit scientifique. La psychologie positive est un domaine de la psychologie, reconnu et développé sur la base de recherches scientifiques.

La psychologie positive, à travers une méthode scientifique s’intéresse au fonctionnement optimal de l’être humain à travers plusieurs caractéristiques :

  • Les expériences subjectives, comme les émotions positives : le bonheur, le bien-être, la satisfaction et l’optimisme.
  • Les capacités de résilience, c’est-à-dire la capacité à surmonter un évènement difficile deuil, perte d’emploi, ou rupture amoureuse par exemple).
  • Les traits de personnalité positifs comme la gratitude, la sagesse, le courage, ou la curiosité.
  • Les valeurs positives véhiculées par la société, comme le respect, la civilité et le travail.

Elle utilise différentes techniques :

  • Écrire dans un journal (au moins une fois par semaine) les événements les plus positifs qui ont été vécus et la façon on y a contribué.
  • Établir de nouvelles relations régulièrement en communiquant avec les nouvelles personnes que l’on rencontre.
  • Communiquer ses émotions avec son entourage, sans refouler ni garder pour soi.
  • Développer son attention sur le moment présent.
  • Développer sa créativité pour résoudre des problèmes.

Elle favorise l’épanouissement personnel et le fonctionnement optimal à travers le développement de toutes les potentialités de la personne. L’ouverture à de nouvelles possibilités de progrès au quotidien permet de lutter contre le sentiment d’enfermement et de routine.