Emmanuel Astier    Naturopathe – Hypnothérapeute – Formateur

Alimentation Saine et Nutrition

Cité solidaire 2012 - 1

 

 

La Cuisine santé …qu’est ce que c’est ?

 

Privilégier la cuisine familiale, préparée avec des produits frais, de saison, si possible locaux et biologiques.

Privilégier la convivialité et le plaisir, avec un juste équilibre et mastiquer suffisamment.

Trois repas, sans grignotage, avec un petit déjeuner conséquent et protéiné et un dîner léger (sauf exception plaisir). Des fruits en collation (frais ou cuits)

Apport suffisant en oméga 3 : huile de colza, noix ou lin (associé à l’olive), mâche, pourpier, poissons gras, produits animaux de la filière biologique.

Apport suffisants en fruits et légumes (objectif 5 par jour minimum), avec une part consommée crue suivant la tolérance, et usage préférentiel de cuissons à basse température (vapeur douce, à l’étouffée, en « papillote à  ma façon »…).

Boire suffisamment et préférentiellement en dehors des repas, une eau si possible purifiée et dynamisée, naturelle ou sous forme de thé, d’infusions…

Enrichir l’apport en antioxydants avec le curcuma, le vin rouge (2 verres par jour) en cours de repas, le thé vert en dehors des repas, les fruits rouges, le chocolat noir de plus de 77% de qualité…

 Tomates 2

 

carrot cake

ÉVITER, AUTANT QUE POSSIBLE

 

Les sucres rapides, autant que privilégiez les sucres à faible IG

Plus globalement les produits de l’industrie agroalimentaire (attention ..Un produit peut être bio et néanmoins être issue de l’agroalimentaire …bio…)

Les excès d’un type d’aliment, en particulier les produits carnés

viandes, charcuteries, produits laitiers, mais aussi céréales, soja…

Les excès d’alcool et d’excitants (café)

Les grignotages

,

L’abondance de boisson en cours de repas

coupe de fraises mascarpone sirop balsamique

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *